Comment optimiser sa gestion des conflits dans son entreprise ? Interview -« La Ferme des Jésuites »

Comment optimiser sa gestion des conflits dans son entreprise ? Interview -« La Ferme des Jésuites »

Nathalie PICOTIN, Directrice de l’association « la Ferme des Jésuites », filiale du Groupe VITAMINE T, témoigne sur sa collaboration avec Kohérence pour améliorer la gestion des conflits au sein de l’entreprise. Découvrez son témoignage ! 

« Filiale du Groupe VITAMINE T, un des leaders français de l’insertion par l’activité économique, l’association « la Ferme des Jésuites » accompagne, chaque année, une soixantaine de femmes et d’hommes éloignés de l’emploi.

Par le biais de la production maraîchère et de sa commercialisation, ainsi que des espaces verts, elle leur apporte de nouvelles compétences. Pendant leur parcours à la Ferme des Jésuites, les salariés bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel renforcé.
La petite équipe de permanents de La Ferme des Jésuites s’anime donc autour d’une mission forte d’insertion professionnelle :
« Rendre autonomes nos salariés via la réalisation rentable des activités de maraîchage et d’espace vert. »

gestion des conflits Kohérence logo Ferme des Jésuites Groupe Vitamine T

Notre besoin : la gestion des conflits

Depuis la naissance d’un conflit entre deux salariés de la structure, l’association est mise en difficulté notamment pour mener à bien sa mission d’accompagnement de personnes éloignées de l’emploi.

Ce conflit impacte considérablement le fonctionnement de l’association tant d’un point de vue organisationnel que d’un point de vue humain.
Le besoin exprimé est donc le suivant :

« Aidez-nous à trouver un mode de fonctionnement qui dépassera le conflit et nous permettra de remettre la structure en route vers sa mission d’insertion ».

La démarche proposée

Kohérence a démarré par un état des lieux afin

  • de récupérer la synthèse précise des actions déjà menées dans cette gestion de conflits,
  • d’identifier les points majeurs de dysfonctionnement venant entraver la mission de la structure.

Le parti pris de l’intervention a été de ne jamais nier le conflit, mais de travailler sur l’impact de celui-ci sur le fonctionnement au quotidien de l’ensemble de la petite équipe.

Enfin, l’utilisation de l’outil Talent Mapper d’ASSESSFIRST a permis de reposer un cadre de communication via la compréhension de la personnalité des différents membres de l’équipe ainsi que de leurs réactions.

Résultats :

  • Une re-clarification des rôles et des responsabilités, des flux de communication et surtout des process.
  • La mise en place de rituels permettant de se recentrer sur le sens de notre mission d’insertion via la gestion d’activités rentables.
  • Le décodage du mode de fonctionnement des membres de l’équipe pour pouvoir adapter sa communication à chaque type de personnalité de ses collègues.
  • De l’engagement individuel à faire vivre les rituels et les process révisés."
"Une aide précieuse pour sortir de l’impasse dans laquelle nous étions après plusieurs tentatives."
Nathalie-PICOTIN_Serres-des-Prés_ferme_des_jésuites_kohérence_gestion_conflits
Nathalie PICOTIN
Directrice

La Gestion des Conflits interpersonnels et de performance !

Quelle que soit la taille de l’entreprise, l’émergence d’un conflit peut venir en impacter plus ou moins sévèrement sa performance.

Voici quelques clés :

Accueillir l’émotion.
Laisser la place à l’expression de l’émotion (lieu et temps appropriés).
Se recentrer sur la mission de chacun.
Revenir sur la contribution individuelle de chacun des protagonistes au fonctionnement global de l’entreprise.
Des faits et rien que des faits pour sortir de l’émotion.
Ne pas prendre position et renvoyer les individus aux faits et surtout aux dysfonctionnements que le conflit engendre. 

Sans nier le conflit, rappelez le cadre et les règles du jeu et n’hésitez pas à sanctionner le hors-jeu pour conserver la performance de l’entreprise !

Fermer le menu