Analyser son turnover pour ne plus le subir mais pour agir ?

Analyser son turnover pour ne plus le subir mais pour agir ?

 23% c’est l’estimation du turnover mondial, celui de la France est estimé à 15,1% (chiffres 2018).

Lorsque l’on sait qu’un CDI sur trois est interrompu avant la fin de la première année du collaborateur (et souvent à son initiative), le taux de rotation du personnel est donc un indicateur stratégique à suivre et à comprendre. 

C’est ce que vous propose de découvrir Géraldine Boulhol, Dirigeante de Kohérence, en partenariat avec Antoine Perruchot, CEO de Keycoopt System, dans le webinar 

Analyser son Turnover pour ne plus le subir mais pour agir ! 

(disponible en replay ci-dessous). 

Thématiques abordées : 

  1. Comment le calculer, mais surtout comment l’analyser ? 
  2. Les définitions utiles : turnover voulu, non voulu, fonctionnel, dysfonctionnel… 
  3. Que peut-on considérer comme un taux « sain » de rotation de son personnel  ? 
  4. Le seuil décisif et la manière de l’interpréter 
  5. Quels leviers pour agir sur son turnover … et ne pas le subir ? 

Pour avoir le support de présentation du webinar, contactez directement l’équipe Kohérence via cette adresse contact@koherence.fr

4 points essentiels du webinar sur le Turnover

Définition

Le turnover = renouvellement des effectifs d’une entreprise. 
Pour le calculer, une formule essentielle : 

[[(Nombre de départs en période T + Nombre d’arrivées en période T)/2] / Effectif au 1e jour de T] X 100 = turnover en pourcentage. 

seuil de vigilance : 10% à remettre dans son contexte. 

Causes du turnover

Il peut exister plusieurs raisons à un turnover dysfonctionnel dans une entreprise. 
Parmi elles : 

  • Mauvais climat social interne
  • Mode de management délétère 
  • Dysfonctionnement du management RH (par exemple dans la Politique RH, la Politique de Rémunération, la Gestion des Emplois et des Compétences etc… ).

Quels impacts ?

Un turnover non maîtrisé peut occasionner : 

  • des coûts financiers importants, 
  • une perturbation organisationnelle,
  • une perte de compétences, 
  • une dégradation de l’image de l’entreprise, 
  • une diminution de la QVT, 
  • une fragilisation de la relation clients. 

Comment agir pour améliorer la situation ?

Vous pouvez actionner 4 leviers RH. 

1. Augmenter l’attractivité de l’entreprise par une stratégie Marque-Employeur pour fidéliser vos collaborateurs. 

2. Consolider votre stratégie de Mobilité Interne (en favorisant les promotions internes et les évolutions transversales). 

3. Développer la formation pour permettre une montée en compétences (pour la mobilité interne mais également pour nourrir l’envie d’apprendre des collaborateurs et développer les compétences générales de votre entreprise). 

4. Renforcer le management continue de proximité afin d’identifier plus facilement les attentes et frustrations des collaborateurs et créer une relation plus durable avec eux, favorisant leur engagement

Fermer le menu